REX ÉLECTRODÉCONTAMINATION


La nouvelle mise en œuvre du procédé d'électroérosion par pinceaux en fibre de carbone a été réalisée pour la première fois en actif sur le site d'ORANO à la Hague le 4 mars 2020 dans l'atelier de décontamination AD1BDH.

Les pièces qui ont été traitées provenaient de l'atelier Uranium: rouet et 1/2 corps de pompe. Ces éléments étaient relativement complexes à traiter car ils avaient auparavant subis une contamination par voie humide et leurs surfaces étaient rugueuses.

Ces pièces avaient par ailleurs déjà fait l'objet de traitements de décontamination antérieurs : bains US; bains chimiques et traitement oxydant fort.

Des traitements de 2 mn par l'Expert assainissement du site ont permis l'obtention de facteurs de décontamination sur contamination fixée alpha compris entre 2 et 4.


Les résultats obtenus sont très satisfaisants car les pièces traitées avaient déjà fait l'objet d'opérations de décontamination poussée. En conséquence, d'autres projets vont être étudiés pour mettre en œuvre ce procédé sur le site.


Accéder directement à la vidéo tutorielle ci-contre (cliquer et afficher en grand écran)



Commentaires: 1
  • #1

    François Loupien (mardi, 07 avril 2020 17:56)

    La mise en œuvre du procédé d'électroérosion par pinceaux en fibre de carbone permet de traiter des pièces de formes et de géométries internes diverses. Très appréciable en maintenance nucléaire pour faciliter le travail des équipes d'exploitation, cette mise en oeuvre permet de réduire les temps d'attente avant remise en service des installations.